Warrant

Un warrant est un contrat transférable qui confère à son détenteur le droit, et non l'obligation, d'acheter ou de vendre une quantité donnée d'un actif spécifique, à un prix déterminé d'avance, à la date d'échéance du contrat ou en tout temps jusqu'à cette date.



Catégories :

Produit dérivé - Mathématiques financières - Finance

Définitions :

  • instrument financier spéculatif émis par des établissements de crédit et assis sur des sous-jacents qui en assurent la liquidité et dont ils permettent l'achat ou la vente à une échéance. (source : la-chronique-agora)
Produits dérivés financiers
Produits fermes
Forwards (Contrat de gré à gré)

Futures (Contrat à terme)

Swaps (Échange financier)

Produits optionnels
Options et Warrants

Credit default swap
(couvertures de défaillance)

Un warrant est un contrat transférable qui confère à son détenteur le droit, et non l'obligation, d'acheter ou de vendre une quantité donnée d'un actif spécifique, à un prix déterminé d'avance, à la date d'échéance du contrat (warrant européen) ou en tout temps jusqu'à cette date (warrant américain).

Apparus en Suisse en 1985, les warrants sont des produits dérivés et comme tels sont instruments financiers de la catégorie des securities (obligations, actions). En effet, ils sont rattachés à un «support» (principale caractéristique des produits dérivés), nommé toujours «sous-jacent» ; ce support peut être une action, une obligation, des matières premières, des devises, etc.

Un warrant est particulièrement proche d'un, autrement dit une options d'achat d'action, mais ne peut pas lui être assimilé. En effet, tandis que le bon de souscription est émis par une société, le warrant est lui émis par une banque[1]. En conséquence, puisque le bon de souscription est émis par une société, son exercice donne lieu à la création d'une action nouvelle et par conséquent à l'augmentation du capital de la dite société, par conséquent aussi à dilution de la part de dividendes associée à chaque action.

Types de warrant

Il existe des options d'achat ou warrant call et des options de vente ou warrant put. On retrouve par conséquent les mêmes caractéristiques qu'une option : maturité, prix d'exercice, parité, quantité, sous-jacent...

Les différences avec les options

Pricing

La formule de référence retenue dépend du sous-jacent du warrant et de la durée avant la maturité du warrant. Pour les warrants sur actions, on a recours à des extensions de Modèle Black-Scholes, alors que pour les warrants sur les taux de change, on utilise la formule de Garman-Kohlhagen.


Exemple d'anticipation

Prenons l'exemple d'un call warrant qui donne le droit d'acheter une action donnée à un prix fixé de 100 euros (le prix d'exercice) jusqu'à une date donnée (l'échéance). A l'échéance du warrant, si l'action cote 120 euros, le Call Warrant vous donne le droit d'acheter des actions pour uniquement 100 euros. Le Call warrant vaut sa valeur intrinsèque, c'est-à-dire la différence positive entre le cours du sous-jacent et le prix d'exercice (dans notre exemple : 120 - 100 = 20 euros). Le prix d'un warrant étant généralement faible, de quelques centimes à quelques euros, il est aisé de comprendre le fort effet de levier qu'ils représentent.

Dans le cas où le marché vous donne tort et où l'action baisse (action cotée 70 euros par exemple) votre Call Warrant vous permet toujours d'acheter les actions à 100 euros : Aucun intérêt. La valeur intrinsèque de votre warrant est nulle. Vous avez perdu l'intégralité de la somme investie : Le prix des warrants. Les pertes restent cependant moindre à un investissement direct en action.

Le principe est le même pour les Put Warrant qui permettent d'anticiper la baisse d'un cours.

En France

Les warrants sont des instruments financiers. Leur fiscalité est le montant des plus-values réalisées à déclarer aux impôts et taxés à 18 % à partir du 1er euro + prélèvements sociaux (12, 1%), soit 30, 1 % à partir du 1er janvier 2009. Les pertes sont par contre déductibles sur les plus-values mobilières et sont reportables sur dix années.

La cession de warrants n'est pas comprise dans le seuil de cession de valeurs mobilières (25 730 EUR à compter de 2009), mais en cas de moins-values, elles sont imputables sur les plus-values de cessions d'autres valeurs mobilières (action, obligation, monétaire) si le seuil de cession a été franchi.

Précaution

Les warrants sont des instruments financiers réservés aux experts. Ils font partie des produits d'investissements à effet de levier qui peuvent connaitre de fortes variations de leurs cours, ainsi si l'anticipation s'avère mauvaise, la perte totale de l'investissement est envisageable.

Conséquences de la crise sur l'activité d'émission des warrants

Durant la crise financière, la volatilité exceptionnelle qui a rythmé les marchés, associés à la forte chute des cours des sous-jacents classiques des dérivés, a énormément bouleversé le marché français des produits de bourse. Le paysage des [1] s'en est trouvé changé.

Les grands bouleversements de 2008 ont impacté les groupes bancaires et ont eu des conséquences importantes sur la situation des émissions de warrants, on a assisté à une nouvelle donne :

- Calyon a cessé d'émettre de nouveaux produits en Juin 2008,

- Goldman Sachs a aussi cessé l'activité après une tentative d'incursion sur le marché Français, à travers des produits à dominante thématiques (marchés émergents, matières premières). Seuls les produits toujours en vie restent échangeables,

- Dresdner a été absorbé par Commerzbank : l'ensemble des produits sont désormais émis par Commerzbank,

- ABN-AMRO a été absorbé par RBS sonnant la fin de l'activité warrants.


Notes et références

  1. Les mots de la Bourse, Investir magazine, novembre 2007

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : warrants - actions - produits - euros - options - prix - marché - émis - financiers - acheter - jacent - donne - call - dérivés - contrat - obligation - date - effet - exercice - investissement - perte - 100 - valeur - cours - values - cession -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Warrant.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 26/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu