Taux d'escompte

Le taux d'escompte est un taux d'intérêt utilisé sur le marché monétaire, pour les prêts à particulièrement court terme.



Catégories :

Taux de référence - Finance de marché - Finance - Politique monétaire

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Le taux d'escompte est celui auquel se refinancent les banques lorsque le marché interbancaire n'y suffit pas. Cette facilité de crédit est ... (source : lemonde)
  • Le taux d'escompte est le taux d'intérêt minimum que charge la BANQUE DU CANADA dans son rôle de prêteur en dernier ressort sur les prêts à court terme aux... (source : thecanadianencyclopedia)
  • ... Au Canada, le taux d'escompte est fixé à un quart d'un pour-cent... au taux d'escompte, puisque les banques à charte peuvent emprunter à la... (source : bernardgagne.ifrance)
NB : À ne pas confondre avec taux d'actualisation.

Le taux d'escompte est un taux d'intérêt utilisé sur le marché monétaire, pour les prêts à particulièrement court terme (quelques jours).

Le terme escompte caractérise la particularité de ce taux d'intérêt : les intérêts sur l'emprunt sont déduits du versement d'origine (flux FI), et non pas rajoutés au remboursement (flux final FF) de l'emprunt comme dans les prêts "classiques", qui utilisent un taux in fine.

Le taux d'escompte n'est plus utilisé sur le marché monétaire français depuis 1977[1], mais le terme est actuellement utilisé par plusieurs banques centrales, surtout la Fed[2].

Les prêts à court terme sont un des outils majeurs des banques centrales dans leur stratégie de politique monétaire : pour chaque «fenêtre d'escompte» (voir (en) discount window), elles fixent le taux d'escompte auquel elles prêteront aux établissements financiers.

Le terme anglais discount rate a une acception différente du terme en français, et peut se traduire par : taux d'actualisation.

Définition

Escompte indique que les intérêts sont versés en début de période, par opposition à un taux in fine (anglais : money market rate) qui indique des intérêts, calculés suivant une méthode voisine mais venant en diminution du premier flux de remboursement.

Dernier instrument de dette publique française pour lequel les flux sont calculés avec ce taux, les BTF étaient adjugés en taux d'escompte, mais se traitaient sur le marché secondaire en taux in fine.

Utilisation contemporaine du terme

Taux directeurs de la BCE (en rouge) et de la FED (bleu)

par la Fed

La Réserve fédérale des États-Unis utilise deux taux d'escompte, pour les prêts à particulièrement court terme qu'elle attribue aux établissements financiers lors du «discount window» (guichet de l'escompte)  : le «taux primaire» et le «taux secondaire», pour les établissements de second rang.

par la BCE

La Banque centrale européenne utilise un terme différent. On parle du taux marginal, ou taux du prêt marginal, ou de la «facilité marginale de prêt».

Au 28 août 2008, il est à 5, 25 %[3]. Depuis le 13 mai 2009, il est de 1, 75 %[4].

par la Banque du Canada

Le taux d'escompte est le taux d'intérêt que la Banque du Canada demande aux banques à chartes pour leur prêter des réserves. Elle le détermine selon la limite supérieure du taux des fonds à un jour.

par les autres banques centrales

Les autres banques centrales utilisent le plus souvent le terme de taux d'escompte. A titre d'exemple, La Banque du Japon (BoJ) [5].

pour les banques privées

Par la suite, les banques privées se prêtent de l'argent entre elles, mais avec un taux d'escompte plus élevé que celui de la banque centrale appelé EONIA [6].

Conversion taux d'escompte / taux in fine

La conversion de taux d'escompte en taux in fine se fait ainsi :

Avec les notations suivantes :

Le taux d'escompte est défini par cette équation :

FI = (- FF) * ( 1 - t *\frac{DF - DI}{NJA} )

Et le taux in fine T est utilisé dans cette équation de flux :

FF = ( -FI) * ( 1 + T * \frac{DF - DI}{NJA} )

et par conséquent après calculs :

T = \frac{t}{(1 - t * \frac{DF - DI}{NJA})}

Pour une durée d'un an, on a par conséquent simplement : (1 − t) * (1 + T) = 1

Notes et références

  1. article de l'Expansion, 1994.
  2. (en) taux d'escompte sur le site de la Fed
  3. valeur, Les Echos
  4. valeur, sur le site de la BCE
  5. valeur
  6. Voir EONIA parag. 1.2

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : taux - escompte - banques - terme - flux - centrales - intérêt - prêts - fine - monétaire - jours - marché - fed - discount - actualisation - court - établissements - bce - utilise - calcul -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Taux_d%27escompte.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 26/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu