Subordination

La subordination de dette est une technique qui consiste à subordonner le remboursement d'une dette à une ou plusieurs autres.



Catégories :

Finance de marché - Finance - Crédit - Taux d'intérêt - Titrisation

Définitions :

  • Une dette est dite subordonnée quand le paiement de tout ou partie de ses intérêts ou de son principal ne peut intervenir qu'après le paiement des intérêts ou du principal d'une autre dette. L'attribution de dividendes peut aussi faire l'objet d'une clause de subordination par les prêteurs. (source : jp-rossignol)

La subordination de dette (en finance) est une technique qui consiste à subordonner le remboursement d'une dette à une ou plusieurs autres. Le principe général est que quand il n'y aura pas suffisamment d'argent pour rembourser l'ensemble des dettes, la dette subordonnée sera payée après les autres dettes. Ces dernières seront qualifiées de dettes ordinaires ou senior.

Outil de gestion de bilan

Utilisées comme outil de gestion de bilan, les dettes subordonnées se situent quelque part entre les dettes ordinaires et le capital. En cas de problème, le créancier subordonné sera remboursé après les créanciers ordinaires, mais avant les actionnaires.

Cet outil de gestion a été spécifiquement utilisé par les banques, soumises à des conditions de capital minimum pour couvrir leurs risques de crédit.

Dans ce cas de figure, on distingue fréquemment la subordination ordinaire et la subordination profonde.

Dans le cas de la subordination ordinaire, la dette subordonnée est payée normalement à ses échéances d'intérêt et de capital, la subordination n'ayant un effet qu'au moment où l'entreprise créancière entrera en liquidation judiciaire ou tout autre mode liquidatif équivalent dans un droit étranger.

Dans le cas de la subordination profonde, le paiement de la dette subordonnée peut aussi être suspendu ou interrompu si certains événements surviennent assez à la structure financière de l'entreprise, tel que la détérioration de son compte de résultat.

Outil de financement structuré

Comme outil de financement structuré, la subordination sert spécifiquement dans le cadre de financement de projet ou dans le cadre de la titrisation.

Dans les deux cas, le concept est basé sur le financement d'actifs (tel que la construction d'une centrale électrique ou l'achat d'un portefeuille de crédits) par des dettes qui seront remboursées par les flux financiers futurs générés par ces actifs.

Si on considère ces flux financiers futurs, on peut par exemple les classifier en flux certains, probables, et incertains.

Le projet sera alors financé par :

On a, par cette technique, minimisé le risque de perte pour le prêteur du niveau «senior», puisque les pertes du projet impacteront en premier lieu les prêteurs des niveaux subordonné et mezzanine.

Chaque dette portera un taux d'intérêt qui sera fonction du risque de non remboursement. La dette senior portant un taux d'intérêt assez faible du fait de la minimisation du risque. Cette technique sert à minimiser les coûts de financement.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : dette - sera - flux - subordination - subordonnée - ordinaires - outil - financement - rembourser - senior - risques - remboursées - fonction - technique - gestion - capital - intérêt - projet - probables - incertains -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Subordination_(finance).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 26/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu