François Bilger

François Bilger était un économiste français. Sa thèse sur le courant ordolibéral allemand, achevée en 1960 et publiée en 1964, forme toujours une référence en langue française.



Catégories :

Économiste français - Collège Stanislas - Naissance en 1934 - Inflation - Taux d'intérêt - Finance - Politique économique - Membre de la Société du Mont Pèlerin

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Tout ce que vous devez savoir sur Francois Bilger Adresses e-mail, ... Blogueur d'entreprise " est un ouvrage qui devrait trouver rapidement un large public de ... théorie de l'inflation, basée sur l'inélasticité de la demande aux prix, ... (source : 123people)

François Bilger (1934 - 2010) était un économiste français. Sa thèse sur le courant ordolibéral allemand, achevée en 1960 et publiée en 1964, forme toujours une référence en langue française. Il fut membre de la Commission des comptes et budgets économiques de la nation de 1972 à 1976, adjoint au maire de Strasbourg et président du port autonome de Strasbourg de 1977 à 1983. Son ouvrage l'Expansion dans la Stabilité a obtenu le Prix Ugo Papi du meilleur livre d'économie en 1986. Il y expose une nouvelle théorie de l'inflation, basée sur l'inélasticité de la demande aux prix, et propose un nouveau mécanisme de lutte contre l'inflation. Il est frère de Pierre et Philippe Bilger.

Formation

Il fait ses études secondaire au collège Stanislas à Paris avant d'aller étudier à l'université de la Sorbonne. Par la suite, il opte pour l'économie et suit les cours à la faculté de droit de Paris où il passe son doctorat sous la direction de Daniel Villey.

Carrière

Il a fait la majeure partie de sa carrière à la Faculté de Droit puis à la Faculté des sciences économiques de Strasbourg où il fut titulaire d'une chaire d'économie politique de 1967 à 1996. De 1970 à 1985, il a dirigé un DEA d'économie Européenne. Il a été membre de plusieurs associations d'économistes : l'Association française des sciences économiques, le Verein Für Socialpolitik allemand et la Société du Mont Pèlerin.

Œuvre

L'œuvre de François Bilger, peut être grossièrement ramenée à trois périodes : une réflexion sur le libéralisme qui influencera Foucault à la fin des années soixante-dix, son ouvrage Théorie Opérationnelle de l'Inflation de la Stabilisation et du Dispositif Economique et des études sur la monnaie et les zones monétaires menées au moment de la création de l'Euro et de la zone Euro.

Travail sur l'ordolibéralisme

sa thèse au début des années 60, et sa publication en 1964, autour de l'ordolibéralisme, mouvement libéral allemand selon-guerre reconnaissant l'obligation d'une régulation pour atteindre un optimum économique et social. La thèse de François Bilger restera pendant 40 ans le texte de référence en langue française sur l'ordolibéralisme. Cette partie de l'œuvre de François Bilger est importante pour les personnes qui s'intéressent au libéralisme spécifiquement à l'ordolibéralisme, au néolibéralisme ainsi qu'à l'économie sociale de marché voir site web officiel

Théorie Opérationnelle de l'Inflation de la Stabilisation et du Dispositif Economique

Ce titre Théorie Opérationnelle de l'Inflation de la Stabilisation et du Dispositif Economique, est un clin d'œil à l'ouvrage le plus connu de Keynes, dans lequel François Bilger offre une théorie nouvelle de l'inflation et propose des outils d'action contre l'inflation qui à la différence de la politique monétaire ne présentent pas, selon lui, d'effets négatifs sur la production et l'emploi. Refusé en 1984 par l'éditeur Economica à cause de sa trop grande taille (530 pages), la Théorie Opérationnelle est partiellement réécrite pour sortir en 1985 sous le nom de l'Expansion dans la Stabilité. Cet ouvrage obtiendra le prix Ugo Papi en 1986. Les grandes idées présentes dans l'ouvrage sont les suivantes :

L'inflation n'est pas un phénomène purement macroéconomique lié à la volonté de la banque centrale (comme le pense la théorie monétariste), mais un phénomène microéconomique basé sur le renoncement des consommateurs à sanctionner les hausses de prix.

La construction monétaire européenne

Dans les années 90, François Bilger s'investit dans l'inspection théorique de la construction monétaire européenne, dont il dénonce certains aspects délaissés, comme la mise en place d'un système redistributif entre pays pour remplacer la possibilité d'ajustement par le change qui existait avant l'unification monétaire en cas de choc asymétrique au sein de la zone euro. Son analyse, inspirée de la théorie des zones monétaires optimales de Robert Mundell, le conduit à préconiser le maintien des monnaies nationales, et de n'utiliser l'euro que comme une monnaie commune, non unique. Cet euro monnaie purement internationale fait légèrement penser au bancor que Keynes avait proposé comme monnaie d'échange internationale à la conférence de Bretton Woods.

Bibliographie

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : prix - entreprise - inflation - production - demande - bilger - sass - françois - théorie - dispositif - monétaires - politique - augmenter - augmentation - économiques - ouvrage - économie - nouvelle - monnaie - euro - augmente - hausse - accroître - bénéfices - contre - œuvre - opérationnelle - stabilisation - zones - ordolibéralisme -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Bilger.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 26/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu