Coût moyen pondéré du capital

Le coût moyen pondéré du capital est le taux de rentabilité annuel moyen attendu, par les actionnaires et les créanciers, en retour de leur investissement.



Catégories :

Coût - Analyse financière - Finance d'entreprise - Finance

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Cost of Capital) ou Coût Moyen Pondéré du Capital est une expression de ce coût.... A titre d'exemple, si une entreprise travaille avec un WACC de 12%, ... (source : 12manage)
  • "Le coût moyen pondéré du capital est le taux de rentabilité minimal exigé par les pourvoyeurs de fonds de l'entreprise (actionnaires et créanciers) pour... (source : vernimmen)
  • Le coût moyen pondéré du capital est le taux de rentabilité minimal exigé par les pourvoyeurs de fonds de l'entreprise (actionnaires et créanciers) pour... (source : fr.mimi)

Le coût moyen pondéré du capital[1] (CMPC ou WACC en anglais[2]) est le taux de rentabilité annuel moyen attendu, par les actionnaires et les créanciers, en retour de leur investissement.
Le CMPC mesure ce que l'entreprise doit à tous ceux qui lui ont apporté des capitaux. Pour l'entreprise, c'est une aide au choix du mode de financement ; pour les associés, il apporte une information sur l'opportunité d'investir dans une entreprise ; pour les créanciers, c'est une mesure du risque qu'ils prennent en faisant crédit à une entreprise.

Enjeux du coût moyen pondéré du capital

Une entreprise dispose de trois sources de financement principales :
- ses associés qui apportent des capitaux propres ;
- les tiers (banques, institutions financières, prêteurs divers) qui apportent des capitaux externes sous forme de prêts et de dettes que l'entreprise aura à rembourser ;
- l'autofinancement, principalement composé du résultat non distribué de son activité passée (bénéfices des années précédentes).

Les deux premières représentent une source de capitaux fréquemment plus intéressante que la troisième, limitée dans son montant et disponible de manière incertaine, dans la mesure où elle dépend des résultats de l'activité.

Lorsqu'elle recherche de nouveaux financements, elle va s'adresser à ses associés ou à des prêteurs. Une des questions qu'elle se pose est de comparer le coût de ses sources de financement pour faire appel à la source la moins chère. Le CMPC va lui servir d'indicateur de référence.

Le coût des capitaux propres est fréquemment assimilé au rendement attendu par les propriétaires (les associés dans le cas d'une société dont le capital est divisé en parts sociales) exprimé en pourcentage. Il est par conséquent lié à leur coût d'opportunité, c'est à dire le rendement des placements identiques qu'ils peuvent faire.

Le coût des dettes financières équivaut à l'intérêt demandé par les prêteurs.

Calcul du coût moyen pondéré du capital

Dans l'hypothèse d'un univers sans impôt, le coût du capital est la moyenne pondérée par la valeur de marché des dettes et des fonds propres des deux coûts :

CMPC = {E \times k_E + D \times k_D \over E+D}

Exemple : Soit une entreprise dont le capital est composé à 60% de fonds propres ainsi qu'à 40% de dettes financières (en valeur de marché). Si le rendement exigé par les actionnaires est de 9% et l'intérêt de l'emprunt de 6%, alors le coût du capital est de 9% x 60% + 6% x 40% = 7, 80%.

En tenant compte de l'impôt, le coût moyen pondéré du capital (CMPC, ou WACC en anglais pour Weighted Average Cost of Capital) se définit mathématiquement comme suit :

CMPC = {E \times k_E + D \times k_D \times (1-t) \over E+D}

où :

En reprenant l'exemple ci-dessus, sous hypothèse de t = 30% on a

9% x 60% + 6% x 40% x (1-0.3) = 0.0708 soit 7.08%

On observe que la valeur du CMPC est inférieure à 7.8%, ce qui s'explique par le fait que la charge d'intérêt générée par kD est fiscalement déductible. Ce modèle trouve néanmoins ses limites dans les coûts de détresses financières qui surviennent au fur et à mesure que la dette devient un lourd fardeau pour l'entreprise.

Annexes

Références

  1. Le capital total qui finance une entreprise se compose de ses capitaux propres (ou fonds propres) et de ses dettes financières
  2. Weighted average cost of capital

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : coût - capital - entreprise - propres - fonds - capitaux - dettes - moyen - cmpc - associés - financières - pondéré - mesure - financement - sources - créanciers - prêteurs - point - vue - rendement -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Co%C3%BBt_moyen_pond%C3%A9r%C3%A9_du_capital.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 26/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu