Autorités monétaires

Le terme autorités monétaires sert à désigner, au sein des institutions d'un pays, les organismes chargés de la politique monétaire, c'est-à-dire de la politique de taux de change et la fixation des taux d'intérêt.


Catégories :

Banque centrale - Finance de marché - Finance - Monnaie

Recherche sur Google Images :


Source image : challenges.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Les variations du taux d'intérêt et de la base monétaire (monnaie... politique monétaire dépend de l'objectif fixé par les autorités monétaires.... La lutte contre l'inflation est l'unique objectif permanent de la BCE... (source : lyc-arsonval-brive.ac-limoges)
  • Comportement des autorités monétaires. Règle de Taylor. Taux d'intérêt nominal de court terme = + Inflation attendue. + Taux d'intérêt réel de court terme... (source : perso.fundp.ac)
  • Essai sur l'inflation monétaire. Délibérément ou non, en agitant le spectre de l'inflation, les autorités monétaires ont réalisé l'exploit de contaminer le ... (source : bayard-macroeconomie)

Le terme autorités monétaires sert à désigner, au sein des institutions d'un pays, les organismes chargés de la politique monétaire, c'est-à-dire de la politique de taux de change et la fixation des taux d'intérêt.

Il s'agit le plus souvent de la Banque centrale, mais le terme peut quelquefois inclure le Ministère des finances, quand la banque centrale n'est pas indépendante.

Rôle des autorités monétaires

Articles connexes : Politique monétaire et Création monétaire.

Les autorités monétaires ont comme première vocation de «garantir» (au sens figuré) la valeur de la monnaie, c'est à dire, la «confiance» portée par les porteurs et détenteurs (potentiels) de monnaie envers ladite monnaie. Le terme «garantir» revêt aussi un sens propre, que ce soit dans le dispositif de l'étalon-or (les réserves d'or détenues par une Banque Centrale étaient la «preuve» que la confiance monétaire était fondée) ou, dans le dispositif moderne, par une banque centrale préteur en dernier ressort.

La seconde vocation d'une autorité monétaire est de créer (voire de détruire) de la monnaie (pièces et billets par exemple, mais en réalité, un simple jeu d'écriture peut permettre de créer de la monnaie). Cependant, la création de nouvelle monnaie peut avoir un impact direct sur l'inflation. Une hausse de l'inflation est le plus souvent reconnue comme néfaste (voir Conséquences de l'inflation).

La troisième vocation d'une autorité financière est d'orienter «l'économie» selon priorités qui lui sont fixées par le pouvoir politique, ou par leur acte constitutif, pour les banques centrales indépendantes (cas le plus habituel dans les pays à économie de marché ; c'est le cas de la BCE, de la FED, de la BoJ). Parmi les priorités politiques (par extensions, les priorités d'une Banque Centrale autonome), on peut normalement citer :

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : monnaie - monétaires - inflation - autorités - banque - centrale - politique - taux - liquidités - terme - change - intérêt - vocation - garantir - priorités - marché - volonté - forte - pays - dire -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Autorit%C3%A9s_mon%C3%A9taires.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 26/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu