Affacturage

L'affacturage est une technique de recouvrement de créances mise en œuvre par les entreprises et consistant à sous-traiter cette gestion à un établissement de crédit spécialisé : l'affactureur ou factor.



Catégories :

Système de paiement - Crédit - Taux d'intérêt - Finance

Définitions :

  • Opération ou technique de gestion financière par laquelle, dans le cadre d'une convention, une entreprise gère les comptes clients d'entreprises en acquérant leurs créances, en assurant le recouvrement pour son propre compte et en supportant les pertes éventuelles sur des débiteurs insolvables (source : fr.wiktionary)
  • Forme de financement apparentée au crédit contre cession. Une entreprise transfère tout ou partie de ses créances sur débiteurs (la plupart du temps à 30-90 jours) au factor (généralement un établissement affilié d'une grande banque).... (source : bcv)
  • mode de financement à court terme assuré par la cession des créances acheteurs à une société spécialisée (factor). Ce type de crédit est spécifiquement adapté pour les PME en forte croissance.... (source : factor.natixis)

L'affacturage (factoring en anglais) est une technique de recouvrement de créances mise en œuvre par les entreprises et consistant à sous-traiter cette gestion à un établissement de crédit spécialisé : l'affactureur ou factor (anglais).

Fonctionnement

Mécanisme de l'affacturage

L'affacturage est une opération ou technique de gestion financière : un établissement de crédit spécialisé (Le factor ou affactureur en français) prend en charge le recouvrement de créances d'une entreprise dans le cadre d'un contrat en supportant, de manière optionnelle, les pertes éventuelles sur les débiteurs insolvables. L'affacturage recouvre 3 prestations qui peuvent être toutes souscrites ou non par l'entreprise :

L'affactureur gère pour le compte de son client l'enregistrement des factures, la relance des débiteurs en cas de retard de paiement, assure les encaissements et le service contentieux en cas de non paiement. C'est un service.
L'affactureur avance le montant des créances dès leur cession par le client. Il s'agit par conséquent d'un crédit. Le montant avancé représente entre 85 et 95% de celui des créances cédées. Cette quotité fluctue selon la connaissance qu'a l'affactureur des créanciers.
Le factor garantit le paiement de la créance ce qui veut dire que le risque pèse sur le factor en cas de non paiement du débiteur, et pas sur l'adhérent.

Rémunération de la société d'affacturage

La rémunération de la société d'affacturage est de 2 types :

Prélevée à chaque transaction (cession de créances) et basée sur un taux (fixe ou variable) ou un forfait
Agios calculés sur le solde du compte client.

Le factor bloque une partie du montant des créances cédées pour former un fond de garantie qui sert à faire face aux impayés, ou pour se prémunir d'un éventuel droit de préemption (URSSAF par exemple). La somme bloquée, proportionnelle au montant de créances cédés, est restituée à l'expiration du contrat.

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : affacturage - créances - crédit - affactureur - factor - recouvrement - client - paiement - montant - entreprises - débiteurs - service - anglais - technique - gestion - établissement - spécialisé - contrat - compte - financement -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Affacturage.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 26/10/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu